Histoire d'un Poilu | Archives et patrimoine culturel de l'Orne

Recherche nominative mémoire des hommes, Rechercher les traces d'un combattant — Geneawiki

Cours 2 - Partie 1 - Hypothèses de recherche

Ce fonds est libre de droits Substitute document Le fonds a fait l'objet d'une numérisation enmatérialisée par deux versements de CD-Roms, et d'une mise en ligne en dans la Salle des inventaires virtuelle. Description Presentation of content Dèsla qualité de « Mort pour la France » est attribuée aux civils et aux soldats victimes de la Première Guerre mondiale ; ainsi, tout au long du conflit, le ministère de la Guerre tient à jour un fichier de tous les soldats honorés de cette mention qui répondait à des critères précis : seules les personnes décédées entre le 2 août et le 24 octobremorts sur le champ de bataille ou à cause de dommages directement imputables au conflit, étaient susceptibles de la recevoir.

Le ministère des Pensions, nouvellement créé, est chargé d'établir, à partir du fichier existant, la liste des Morts pour la France de chaque commune ; il l'adresse en aux maires qui la contrôlent et l'amendent. Des correspondances témoignent souvent de ces échanges entre les deux parties.

recherche nominative mémoire des hommes

Toutefois, les décalages entre recherche nominative mémoire des hommes noms figurant sur les monuments aux morts et ceux des Livres d'or proviennent du fait que la liste du ministère est établie en alors que les monuments aux morts ont presque tous été érigés entre et Enla présentation matérielle du futur Livre d'or est fixée : volumes devaient être imprimés en plusieurs exemplaires, dont un serait déposé au Panthéon.

Les contraintes budgétaires, puis le début de la Seconde Guerre mondiale, mirent fin au projet, en site gratuit rencontre de femme subsister la documentation préparatoire.

Sépultures de guerre Bases de données La base des fiches des Morts pour la France : contient les fiches de plus de 1,3 millions de militaires décédés au cours de la Grande Guerre. Guerre d'Indochine Guerre d'Algérie, Maroc et Tunisie Combattants de la guerre franco-prussienne - Le Journal Officiel Décoration : Votre ancêtre a peut être reçu la Médaille de Les archives du Journal Officiel sont numérisées sur Gallica.

Les Archives nationales conservent ainsi pour chaque commune française, la liste des soldats Morts pour la France, classée par ordre alphabétique des départements puis des localités. Ces listes nominatives communales permettent de connaître les nom et prénom de chaque personne, ainsi que la date et le lieu de son décès. Le lieu de sépulture, en revanche, n'est pas indiqué, pas plus que l'unité à laquelle le soldat était rattaché.

recherche nominative mémoire des hommes

En principe, les personnes mentionnées sont celles qui sont nées ou résidaient dans la commune au moment de la mobilisation, mais un flou a longtemps subsisté sur cette question ; c'est ce qui explique, pour une part, les divergences entre les listes communales de Morts pour la France et les noms portés sur les monuments aux morts.

Les listes définitives ont fait l'objet d'une numérisation dont les images sont consultables en ligne.

recherche nominative mémoire des hommes

Les correspondances qui ont conduit à leur établissement ne sont pas disponibles en ligne ; leur existence, qui n'est pas systématique, est indiquée dans l'instrument de recherche. Classification method Géographique : par commune état des communes en France et outre-mer de Language of documents Institution responsible for intellectual access Archives nationales France.

Le site Mémoire des hommesdéveloppé par le ministère de la Défense depuisest un des plus importants acteurs de la recherche personnelle sur les soldats. La base de données des Morts pour la Francequi comprend 1,3 millions de fiches individuelles numérisées de militaires décédés pendant la Première Guerre mondiale et ayant obtenu la mention « Mort pour la France », est accessible en direct sur le Grand Mémorial. Elle comprend aujourd'hui noms et permet de connaître le lieu d'inhumation des personnes décédées au cours des conflits contemporains, également celles de la guerre dereposant dans les nécropoles nationales et les carrés militaires communaux entretenus par le ministère de la Défense. Les fichiers des sépultures de guerre ont été constitués au moment de la création des nécropoles nationales à la fin de la Première Guerre mondiale. Ils comportent environ fiches cartonnées rédigées à la main, dont la saisie informatique a débuté en et se poursuit à l'heure actuelle.