Homme cherche femme

Rencontre femme marocaine medecin

rencontre femme marocaine medecin

Au lendemain des attentats du 13 novembre en Franceelle rédige une tribune dans Le 1 intitulée « Intégristes, je vous hais » [11].

Elle refuse ensuite la proposition d'Emmanuel Macron de devenir ministre de la Culturemais accepte le poste de représentante personnelle d'Emmanuel Macron pour la francophonie [3]. Malgré cette fonction, elle publie en novembre un pamphlet en réaction à un échange, à Verdun, entre Emmanuel Macron et un ancien combattant, au sujet des sans-papiersdénonçant le mépris à l'encontre de ces derniers [3].

rencontre femme marocaine medecin

En octobreelle s'oppose publiquement à l'expulsion de Samira, une fillette ivoirienne de 10 ans finalement autorisée à rester en France [3]. En juinLeïla Slimani reçoit l' Out d'or du « coup de gueule » de l' Association des journalistes LGBTpour avoir critiqué la pénalisation de l'homosexualité au Maroc et le contrôle du corps des femmes [30]. En janvierpeu après la naissance du mouvement MeTooelle publie dans Libération un texte dans lequel elle réclame « le droit de ne pas être importunée » [31]en réponse à une tribune portée notamment par Catherine Deneuve et Catherine Millet [3].

Dans le livre Femmes puissantes de Léa Salamé paru enLeïla Slimani précise une de ses prises de parole citée par Léa Salamé indiquant "Je suis contre le voile, qui est un signe de soumission féminine, mais je ne suis pas contre les femmes voilées". En effet, Leïla Slimani indique que jamais elle ne se battrait contre les femmes voilées, "parce que ma bataille est menée pour la liberté des femmes et le libre choix. Si une femme a envie de se voiler, jamais je n'irai m'immiscer dans ce choix-là.

rencontre femme marocaine medecin

Mais je me battrai toujours contre ceux et celles qui veulent l'imposer. Sur les réseaux sociaux, elle est régulièrement insultée par des racistes et par des islamistes [11]. DèsLeila Slimani contribue au site d'information Le Interrogée au micro de RTL au sujet du mouvement populaire du Rif qui apparaît en au Maroc, Leïla Slimani déclare : « Ah non, je fais rencontre femme marocaine medecin débat, par contre le Rif je ne connais pas […].

rencontre femme marocaine medecin

Je ne connais pas malheureusement les tenants et les aboutissants de ces contestations, je me renseignerai de manière un peu plus profonde, et voilà [37] ». Cette déclaration est interprétée par plusieurs internautes et journalistes [38] critiques vis-à-vis du régime marocain comme une manière d'épargner le roi Mohammed VI.

Cette position lui sera de nouveau reprochée après sa prise de position sur l'affaire de la journaliste rencontre femme marocaine medecin Hajar Raissouni.

rencontre femme marocaine medecin

En marslors du confinement en France pour lutter contre la pandémie de Covidle journal Le Monde lui ouvre ses colonnes pour un « journal du confinement » [39]. Plusieurs critiques jugent, sur les réseaux sociaux et dans la presse, la chronique indécente [40].

rencontre femme marocaine medecin